Les deux parcs nationaux offrent une image très contrastée de la Sierra Nevada, depuis l'Ouest du parc de Sequoia à 500 mètres d'altitude, en passant par les forêts de séquoia qui prospèrent entre 1500 et 2000 mètres d'altitude.
Il y a 225 millions d'années, ce lieu était le point de rencontre de deux plaques continentales qui, dans un processus classique de subduction, conduisirent à l'apparition d'une chaîne de volcans qui déversa d'énormes quantités de sédiments, marins et terrestres. Une partie du magma n'atteignit jamais la surface mais se solidifia pour donner naissance à du granit. Lorsque d'ultérieures forces tectoniques conduisirent à l'apparition d'une chaîne de montagne (l'actuelle Sierra Nevada), le granite se trouva exposé par endroits et laissé à l'action de l'érosion.


sequoia/sequoia1.jpg

(cliquez sur les imagettes pour les agrandir)

La flore et la faune de ces deux parcs varient en fonction de l'altitude. Les chênes sont les arbres qui poussent aux altitudes les plus faibles. Plus haut, ce sont les séquoias qui prospèrent, mais on trouve également des sapins, des genévriers, des cèdres et des pins. C'est là que vivent les ours noirs, qui en fait sont plutôt bruns (la couleur du poil change avec les saisons). Les écureuils sont extrèmements nombreux et, comme vous pourrez le constater, ils passent leur temps à décortiquer les nombreuses pommes de pin, qui tombent au sol. D'autres rongeurs ainsi que des biches peuplent également ces forêts. Encore plus haut, la végétation se fait rare de même que la vie animale.
Ces deux parcs, à cause des routes plus rares, pourront vous paraître moins "spectaculaires" que le parc du Yosemite par exemple. C'est simplement qu'il vous faudra plus d'effort pour les découvrir et prendre le temps de parcourir les innombrables sentiers qui les jalonnent et dont vous pouvez vous procurer une carte précise auprès du visitor center.

Meilleure saison de visite : fin du printemps ou début de l'automne pour bénéficier des températures clémentes et d'une foule moins nombreuse. En basse altitude, les températures moyennes s’échelonnent de 15°C à 38°C. Aux altitudes moyennes, les températures moyennes sont de 22°C au maximum et de -15°C au minimum. Les orages sont fréquents en été, il faut donc garder à l'esprit que le temps peut changer très rapidement. En hiver, les températures peuvent être très fraîches (-8°C à +5°C). Une épaisse couche de neige peut recouvrir les parcs entre décembre et mai.


Confort dans le parc : il y a des épiceries dans le parc ainsi que deux "lodges", sortes d'hôtels-restaurants nichés dans les bois. Plusieurs terrains de camping sont prêts à vous accueillir. Vous trouverez non loin tout ce dont vous pouvez avoir besoin (pour se laver, faire une lessive ou faire de petites courses).


Comment y aller : il n'y a aucun transport en commun qui conduit aux parcs. Il y a peu de tours organisés. La voiture est donc une fois de plus conseillée. San Francisco est à 480 km, Los Angeles est à 390 km. Les deux villes les plus proches des parcs sont Fresno (à 90 km) et Visalia (à 60 km). Il y a un aéroport à Fresno. Il y a une gare desservie par Amtrak à Fresno et dans la petite bourgade de Hanford, à 25 km de Visalia. Les bus Greyhound desservent Visalia et Fresno.